Entente Sportive Sétifienne ESS

Site de l’Entente Sportive Sétifienne ESS Champion d’Algérie et Champion Arabe - Football

Accueil > Actualités > Revue de Presse - "La Gazette de l'Entente" > Ziti et Delhoum suspendus face au CA Bizerte (...)
  • Article

Ziti et Delhoum suspendus face au CA Bizerte !

dimanche 21 juillet 2013, par webmaster

En plus de perdre deux points sur son terrain, l’équipe de Sétif ne pourra pas disposer de deux de ses pièces maîtresses lors du prochain match de poules face au CA Bizerte. Il s’agit de Delhoum et de Ziti qui doivent tous deux purger un match de suspension et cela après avoir écopé d’un avertissement face au TP Mazembe. Pour ces deux éléments, ce carton jaune est le deuxième consécutif.

Une première pour Touahri

Vendredi soir, lors du match contre le TP Mazembe, c’était une première pour le néo-Sétifien Touahri. En effet, il a porté le maillot de l’ESS pour la première fois de la saison aprés avoir fait son apparition sur le terrain en début de première mi-temps.

L’Entente diminuée

En plus de Ferrahi qui était suspendu, la formation sétifienne n’a pas pu compter sur les services de plusieurs joueurs qui n’étaient pas encore qualifiés.Toutes ces absences ont fait que Velud a dû composer avec ce qu’il avait sous la main et ils étaient en tout et pour tout 16 joueurs à être disponibles.

La reprise (pour certains) aujourd’hui

Après le nul concédé face au TP Mazembe, Hubert Velud a octroyé aux joueurs qui étaient concernés par le match, trois jours de repos. Pour les autres, la reprise se fera cet après-midi au stade du 8-Mai.

Le départ vers Tunis ce mardi

C’est ce mardi que la délégation sétifienne s’envolera vers Tunis et cela pour un petit stage avant d’affronter le CA Bizerte pour le compte de la deuxième journée de la coupe de la CAF.

Le tournoi MGB du 24 au 28 juillet

Finalement, l’ESS participera au tournoi qui mettra aux prises l’ES Tunis, le Zamalek et Al Ittihad de Tripoli. Cette manifestation a été organisée par la multinationale MGB. Les rencontres se joueront entre le 24 et le 28 juillet et elles serviront aux Sétifiens de préparer convenablement Le match contre le CA Bizerte.

Delhoum, l’homme providentiel

Gormi de loin ou Madouni, d’une reprise à dix mètres peinent à être réalistes. Sétif réussit toutefois à trouver la faille suite à une pichenette de l’homme providentiel Delhoum, à la 82’. Après ce but, ce sont des Sétifiens transfigurés qui dominent les débats dans un stade aux gradins copieusement colorés. Madouni ne trouve pas le cadre suite à un mauvais renvoi de la défense des congolais. Les hommes de Velud ont, à ce moment-là, fait le plus dur et ne lâcheront rien jusqu’à la fin. Madouni ratera quand même deux occasions qui auraient pu mettre fin aux espoirs du TP Mazembe. Ce match pas évident, a tout de même été négocié au mieux par Sétif.

Ils ont fait la différence

Ils sont quatre joueurs du côté de Sétif à avoir émergé du lot, vendredi passé, et c’est grâce à leur rendement exceptionnel que leur équipe a pu éviter une défaite lourde de conséquences. Le résultat nul qui, en réalité n’est pas une mauvaise affaire, laisse les chances des Sétifiens intactes pour un bon parcours en coupe de la CAF. Benabderrahmane, Karaoui, Delhoum et Khedhaïria ont émergé du lot. Voyons comment ils ont joué.

Khedhaïria : Des arrêts décisifs

Peu de travail pour le gardien sétifien notamment en seconde période. Il a cependant effectué deux arrêts de grande classe suite aux rares incursions des attaquants congolais. Khedhaïria a su mettre en confiance ainsi ses coéquipiers. Il n’endosse aucune responsabilité sur le but inscrit par les Congolais.

Benabderrahmane : Un match plein, mais...

Incisif dans ses interventions défensives, décisif aussi offensivement avec deux ou trois superbes chevauchées dont l’une aurait pu être ponctuée par un but. Il a encore une fois fait parler sa puissance pour s’imposer dans l’axe face aux attaquants du TP Mazembe. Benabderrahmane a livré un match plein avec cependant un petit bémol. On ne comprend toujours pas sa mauvaise relance qui aurait pu avoir de très graves conséquences en fin de match.

Delhoum : Que de kilomètres parcourus !

Match plein aussi pour le milieu récupérateur sétifien qui a bien colmaté les brèches au niveau de la zone intermédiaire du terrain, en étant sur tous les ballons. Ses coups de pied arrêtés auraient pu être décisifs. Il a également montré qu’il était en forme grâce à quelques accélérations. En bon capitaine, il a su montrer la voie à ses jeunes coéquipiers. Il a inscrit un but plein d’opportunisme qui a, en quelque sorte, sauvé les meubles.

Gourmi : « Flamboyant » !

Infatigable demandeur de ballons, il a beaucoup œuvré sur le front de l’attaque. L’attaquant sétifien a été flamboyant et a aimanté de nombreux ballons en première période, sans réussir à en être décisif à la. Il aurait pu inscrire un but d’anthologie si ce n’est une parade exceptionnelle du fantasque keeper congolais.

Du temps de jeu pour Djahnit

C’est un peu contraint et forcé qu’Hubert Velud a aligné le jeune Djahnit lors du match contre le TP Mazembe. Non pas que ce dernier ne possède pas le bagage technique voulu mais il se trouve qu’il n’est pas tout à fait au top sur le plan physique et surtout qu’il manque terriblement de compétition. Il sera encore une fois, à n’en pas douter, titularisé dans l’animation, lors du prochain match car Velud sait qu’il a dans son effectif un milieu de terrain de très haut niveau et qui, quand il retrouvera toutes ses sensations, apportera à l’équipe bien des satisfactions.

Lamri, la surprise du coach

Il a surpris tout son monde, le coach sétifien en titularisant Lamri dans l’entre jeu. Le jeune milieu sétifien a réussi quelques coups d’éclats. Il a par ailleurs distribué de bons ballons à ses attaquants. Lamri, lors de tout le temps qu’il a passé sur le terrain, a tenu son rôle comme il se doit.

- « Tout le monde était sous pression »

Pour ce qui est du match qu’il a joué vendredi passé, Lamri nous dira : « Vous savez, moi je travaille beaucoup à l’entraînement et cela afin d’être fin prêt. Trois jours avant la rencontre, le coach m’a averti que j’allais jouer cette rencontre. Je me suis préparé moralement à cela. Une fois sur le terrain, on ne pense qu’au match. Toute l’équipe s’est bien battue et nous méritions de gagner. Je ne vous cache pas que tout le monde était sous pression car nous avions en face de nous une équipe que nous ne connaissons que de réputation. Nous ne devions en aucun cas passer à côté de notre match. »

Fin de série

En ce qui concerne les différentes compétitions continentales à domicile, le nul concédé contre le TP Mazembe met fin à une belle série pour les Sétifiens. Ces derniers sont restés sur une série de huit victoires consécutives Le dernier échec remonte à 2010 et ce fut justement contre le TP Mazembe. Après cela, les Sétifiens ont remporté huit succès consécutifs. Leurs victimes avaient pour noms l’O Beja et le Nasr Tripoli pour le compte de la Coupe de l’UNAF. L’ASFA Yenninga (à deux reprises), le port de Cotonou, Kadouna, Simba de Tanzanie et l’AC Léopards.

Un nul et beaucoup de regrets

Même si ce match contre le TP Mazembe n’est pas décisif pour la suite de l’aventure africaine, les Sétifiens l’ont abordé comme si c’était celui de la dernière chance. Le nul au goût de victoire, ils sont allés le chercher avec beaucoup d’abnégation. Chacun d’eux a défendu chaque centimètre carre du terrain et chaque ballon, tout le long des quatre-vingt-dix minutes. En plus de l’incroyable volonté dont ils ont fait preuve, les Delhoum, Karaoui et autre Gourmi ne se sont pas désunis, même dans les moments les plus difficiles de la rencontre.

Ah ce diable de Samata !

Comme cela ne leur est pas arrivé depuis longtemps, les Sétifiens ont fait preuve d’une incroyable discipline tactique. Apres avoir poussé, en jetant toutes leurs forces dans la bataille, ils encaisseront un but totalement contre le cours du jeu. A la 81’, Samata reprendra un ballon qui avait percuté la transversale. Une minute plus tard, les Sétifiens arriveront à prendre à défaut la muraille dressée par leurs adversaires congolais, par l’entremise de Delhoum.

La victoire au bout des crampons  !

Un seul bémol cependant, la ligne d’attaque sétifienne allait, comme ce fut le cas la saison passée, retomber dans ses travers en ne concrétisant pas un grand nombre d’occasions. Malheureusement pour les dizaines de milliers de fans sétifiens, ces ratages n’auront pas au final qu’une valeur anecdotique. L’ESS a perdu deux précieux points. Un sentiment de délivrance était palpable chez les joueurs de cette équipe de Sétif quand Delhoum a égalisé. L’ESS venait de remporter un point qui allait lui faire l’économie, tout au moins pour quelques temps, du doute engendré par une contre-performance et cela avant le match contre Bizerte.

De bon augure avant la suite de la compétition

Même s’ils n’ont réussi à prendre qu’un seul point face à l’équipe qui fait figure d’épouvantail au sein du groupe B, les poulains de Velud n’auront pas beaucoup de temps pour décompresser. Ils doivent se préparer pour le deuxième, match de poules qui se jouera à Tunis. Ce sera contre le CA Bizerte. Ils auront à se concentrer au plus vite sur ce match. Il y a là une superbe occasion pour se refaire une santé et améliorer leur classement. Ils en ont dépensé de l’énergie les joueurs de Sétif, sans réussir à mettre à terre une très bonne équipe du TP Mazembe et pour espérer un meilleur résultat lors du prochain match, ils doivent disposer de tout leur influx et surtout faire en sorte que leurs organismes soient prêts à livrer une bataille qui s’annonce rude.

C’était presque le scénario idéal

L’enjeu n’a pas donc pas crispé les Sétifiens. Obligés de vaincre vendredi en début de soirée s’ils voulaient prendre la, première place du groupe B de la phase de poules de la coupe de la CAF, les hommes de Velud donnent le tempo à ce début de rencontre en monopolisant le ballon. Plus audacieux, maîtres techniquement, les Sétifiens profiteront de la position attentiste de leurs adversaires, pour prendre le dessus dans le jeu. Ce sera totalement contre le cours du jeu qu’ils encaisseront un but. Delhoum égalisera aussitôt aprés. C’était presque le scénario idéal espéré par Velud et ses joueurs.

Source : Le Buteur

  • Messages publiés : 1 (triés par date)
  •   1 - Ziti et Delhoum suspendus face au CA Bizerte !

    21 juillet 2013 14:13, par merouche charaf eddine

    sur un toute autre sujet le matche amcale ess setif et l’as saint étienne quil doive jouer soidisant a sétif c’est des conneries. mais pourquoi ne pas inviter une grande équipe sud américaine du chili et d’otre équipe l’année prochaine pour faire un tournois amicale a sétif et la préparation avec la présence de l’équipe club déportivo palestino

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.